Mardi 6 Mai 2014: Journée d’étude proposée par l’AGASP sous l’égide du Ministère du Travail

 

Les groupes d’Expression des Salariés: la méthode en question. -Pour une meilleure Qualité de Vie au Travail- Au ministère des Affaires Sociales et de la Santé

ANNONCE 1000px

Les groupes d’expression des salariés issus des lois « Auroux » (1981) semblaient être tombés en désuétude. Cependant, durant ces 2 ou 3 dernières années, ils ont fait l’objet des nouveaux accords d’entreprises. En effet, une longue réflexion sur les risques psychosociaux et diverses tentatives de réponses trop psychologisantes, ont conduit à la nécessité de prendre en compte le besoin d’expression collective des salariés sur leur travail.

 

6mai

Membres de l’Agasp Claire Rueff-Escoubès et Mireille Bitan en compagnie de Jean Auroux et François Xavier Petit

La journée du 6 mai 2014 a rassemblé, dans les locaux du Ministère du travail, plus de 80 participants. Provenant de différents domaines  (psychosociologues, consultants, syndicalistes) ils ont nourri la réflexion sur la méthode  proposée par l’AGASP concernant  l’expression des salariés. Parmi les intervenants, nous avons  pu compter sur la participation de Jean Auroux, auteur des lois éponymes, qui a souligné  l’importance de l’actualisation d’une méthode facilitant l’expression des salariés dans le monde  contemporain du travail.

Cette  journée s’est  avérée très riche en échanges entre les  participants et les intervenants autour de  la méthode du  Dispositif Institutionnel Mendel (DIM)  et son application dans le monde  organisationnel.

L’intérêt suscité pour cette méthodologie et son cadre théorique a eu pour effet d’amorcer un nouveau projet de formation au DIM, ouvert au public intéressé, pour le début de l’année 2015.

photo 3 06 mai

Proyection du film  » le bout de ses actes »

Téléchargez le Programme (pdf)

AGASP ADRAP DÉSISYPHE Fondation Gérard Mendel
© 2017 Sociopsychanalyse.com Back-Office
Powered By StephaneAdric.com