Association pour la Gestion des Activités Sociales et Psychologiques.

 (AGASP, Groupe Desgenettes)

Le groupe Desgenettes a été fondé en 1971 par Gérard Mendel, qui en fut le théoricien.
Devenu AGASP (Association pour la Gestion des Activités Sociales et Psychologiques), le groupe se consacre à un travail collectif visant à approfondir le champ théorique de la sociopsychanalyse institutionnelle, en articulant  des pratiques de terrain en entreprise, dans les institutions sociales, éducatives, médicales, associatives, syndicales … et dans l’école.

Citons, entre  autres  nombreuses  interventions,  comme  exemples : une société de transport,la branche recherche d’une grande entreprise multinationale, une maison de retraite, un département administratif d’une université, une entreprise d’insertion, une école internationale de formation de psychomotriciens (France, Italie, Belgique, Espagne), une mairie, un syndicat…et de nombreuses classes l’école primaire et secondaire en France et en Belgique.

Ajoutons des actions de formation à l’Université, en Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et pour les futurs praticiens du Dispositif d’Expression des Élèves (DECE).

Nous pourrions multiplier les exemples de demandes faites en 40 ans à notre groupe de travail, demandes à l’articulation du social et du psychologique, qui touchent le développement personnel des individus, en liaison, c’est notre hypothèse, avec l’organisation et le fonctionnement de leur lieu de travail et de vie. Comment soutenir des éducateurs découragés par l’immobilisme sans issue de leurs pensionnaires handicapés mentaux ? Que proposer dans une maison de retraite pour aider le personnel à mieux vivre son rapport difficile au grand âge ou simplement comment améliorer la coopération et la coordination des soins entre les différentes catégories de personnels ? Quel type d’accompagnement offrir aux agents administratifs d’une université pour affronter les changements consécutifs aux nouvelles technologies sans y laisser leur équilibre… Comment, dans l’école, agir pour développer une socialisation plus responsable et plus solidaire chez les élèves ? Comment, dans une entreprise au climat social dégradé, renouer un dialogue professionnel qui prenne en compte l’expression de toutes les catégories des salariés. Globalement : comment permettre à chacun d’inscrire son acte professionnel individuel dans un acte global dont on peut mieux comprendre le sens, cela au bénéfice d’un mieux-être personnel, tout en préservant les exigences de productivité de l’organisation (quelle que soit sa nature).

L’Agasp a rendu compte de nombre de ces interventions par voie d’édition et dans deux films (voir bibliographie).

Le groupe est ouvert à toute personne informée et motivée qui souhaite participer à ces travaux.

AGASP ADRAP DÉSISYPHE Fondation Gérard Mendel
© 2017 Sociopsychanalyse.com Back-Office
Powered By StephaneAdric.com